Côté Nature : retour à l'accueil  
LE SITE
 
 
LES ARTICLES
 
 
LES GALERIES
 
 
LES LIENS
 
 
LES LISTES
 
 
LA MUE

Comme tous les arthropodes, les araignées sont recouvertes d'une cuticule plus ou moins rigide selon les parties du corps. L'opistosoma (abdomen) est souple et peut se dilater lorsque l'animal se nourrit ou lorsque la femelle est pleine d'oeufs, alors que le prosoma (céphalothorax) et les membres sont recouverts d'une cuticule beaucoup plus épaisse et rigide.

La rigidité de cette cuticule pose un problème lors de la croissance de l'animal : pour grandir celui-ci est obligé de "changer de peau"... On appelle ceci la mue. L'épiderme sécrète une nouvelle cuticule sous l'ancienne qui se décolle après avoir été en grande partie dissoute par l'épiderme (la plupart des matériaux sont "recyclés"). Puis l'ancienne cuticule se fend et l'animal en sort laissant derrière lui ce qu'on appelle une exuvie et que l'on peut facilement observer accrochée au bas des toiles chez certaines espèces. Les gens confondent souvent ces exuvies avec des cadavres d'araignées.

Chez les araignées, l'exuvation commence en général par l'avant du prosoma qui s'ouvre en deux, puis deux fentes se forment de chaque côté de l'opistosoma, ensuite vient le tour des appendices qui doivent être extirpés de leurs gaines. Ceci demande de nombreux efforts à l'animal et il n'est pas rare que celui-ci meurt ou perde un membre lors de la mue. Les membres perdus peuvent être regénérés lors de la mue suivante. Une fois sorti de son ancienne cuticule, l'animal doit attendre que la nouvelle sèche et se durcisse au contact de l'air.

La plupart des araignées européennes ne vivent qu'un an. Elles effectuent de 5 à 10 mues, selon les espèces, lors de leur vie juvénile jusqu'au stade adulte où elle sont aptes à se reproduire. Chez les araignées vivant plusieurs années, les femelles peuvent effectuer d'autres mues à l'état adulte.

Comme nous l'avons vu plus haut, la mue est une phase très critique de la vie de l'araignée pendant laquelle l'animal est très vulnérable. C'est pourquoi les araignées se retranchent dans un endroit calme pour muer. De nombreuses espèces tissent une loge de mue dans une enfractuosité ou sous une pierre, d'autres se pendent à un fil pour avoir une plus grande liberté de mouvement. De nombreuses araignées meurent durant la mue, soit parce que celle-ci se déroule mal, soit par prédation.

Chez certaines espèces les mâles attendent près des loges des femelles immatures que celles-ci effectuent leur dernière mue. Ceci leur garanti la primeur de la demoiselle ;-) et de plus, si ils s'accouplent juste après la mue, les crochets venimeux de la femelle n'étant pas encore durcis, ils ne courent aucun risque... (cf reproduction).

 
RECHERCHES
 
Nombre de visites depuis juin 2001

FREE, la liberté n'a pas de prix !



adhérez à la ligue des sites naturalistes extraordinaires

2 personnes connectées
Haut de la page  -   ©1998-2010