Côté Nature : retour à l'accueil  
LE SITE
 
 
LES ARTICLES
 
 
LES GALERIES
 
 
LES LIENS
 
 
LES LISTES
 
 
LE VENIN

Combien de fois ai-je entendu des gens se pleindre de morsures d'araignées !!!
Pourtant, dans la plupart des cas, personne n'a jamais vu l'araignée mordre ! Moi-même, qui pourtant manipule souvent des araignées à mains nues, je ne me suis jamais fais mordre....

En fait, en France, il y a très peu d'espèces capables physiquement de mordre un être humain, ceci principalement du fait de leur faible taille et de l'écartement peu important des crochets qui fonctionnent comme une pince (sauf pour les mygales).

Les réflexes de défense le plus répandu dans le monde des araignées sont la fuite ou la chute, pattes pliées. Il peut cependant arriver qu'une araignée se sentant menacée soit amenée à mordre, mais ceci est rare.

De toute façon, la morsure d'un homme par une araignée ne peut en aucun cas être liée à la prise de nourriture... contrairement aux moustiques, taons et autres joyeuses bêtes, l'araignée ne consomme pas de sang... on doit par contre souvent la confondre avec certains acariens (les tiques surtout) qui sont aussi des arachnides et qui eux sont de véritables vampires !

A quelques rares exceptions près, toutes les araignées possèdent des glandes à venin fonctionnelles. Le venin leur est souvent indispensable pour maitriser leur proies.
En France, les morsures d'araignées sont rarement graves. La petite taille des espèces garantie une dose minime de venin injectée comparée à la taille d'un être humain. Seules quelques espèces de grande taille peuvent être dangereuses pour l'homme. On les trouve principalement dans le sud de la France, voici les plus connues :

  • La Lycose de Narbonne (Lycosa narbonensis)
    Cette espèce vit dans un terrier qu'elle creuse dans le sol de la garigue, souvent loin de toute habitation. Elle est donc rarement en contact avec l'homme et les accidents doivent être rarissimes.
    C'est une proche parente de la "Tarentule" qui a donné son nom aux "Tarentelles", dances destinées à guerir leur morsure.
    ATTENTION : On confond souvent les Mygales (Mygalomorphes) et la Tarentule.. tout simplement parceque "mygale" en anglais se dit "tarentula", d'où les nombreuses erreurs de traduction dans les livres. C'est la même erreur que l'on retrouve avec les manchots souvent appelés pingouins... car "manchot" en anglais se dit "penguin" ! Le Pingouin est un autre oiseau que les anglais appellent "razorbill".
  • La Malmignatte (Latrodectus tredecimguttatus)
    Magnifique araignée noire à points rouges. C'est une cousine de la célèbre Veuve noire (Latrodectus mactans) dont elle est parfois considérée comme une sous-espèce.
    Contrairement à la précédente cette araignée apprécie le voisinage immédiat de nos habitations. C'est pourquoi les cas de morsure sont plus fréquents.
  • La Ségestrie florentine (Segestria florentina)
    On peut rencontrer cette espèce un peu partout en France. Elle tisse un tube de soie dans une infractuosité d'un mur et s'y tient cachée durant la journée à l'affût d'une proie qui effleurerait les fils radiants tissés autour de l'ouverture de sa demeure. Habitant les trous de murs, elle est souvent présente a proximité des habitations, les mâles rentrent même à l'intérieur lorsqu'ils sont à la recherche de leur promise. A deux reprises déjà, un de ces messieurs s'est retrouvé dans le peignoir de ma femme !!! Aucune agressivité n'a été constatée (de la part de l'araignée) et l'animal a été reconduit dehors sans encombre où l'attendait une énorme femelle qui niche sur notre balcon.

Si les morsures de ces araignées peuvent provoquer des troubles assez graves, elles sont très rarement mortelles. Les venins des araignées sont souvent très toxiques mais leur faible quantité minimise les risques. Souvent, les cas graves sont en fait des réactions allergiques de la personne mordue, comme c'est le cas avec tous les venins comme celui des guêpes et abeilles par exemple. Toujours dans le même ordre d'idée, comme avec tous les venins, les enfants sont plus réceptifs que les adultes, tout simplement de par leur taille plus faible et donc de la quantité moindre de leur sang qui entraîne logiquement un taux d'envenimation plus élevé pour une même quantité de venin injectée.

 
RECHERCHES
 
Nombre de visites depuis juin 2001

FREE, la liberté n'a pas de prix !



adhérez à la ligue des sites naturalistes extraordinaires

3 personnes connectées
Haut de la page  -   ©1998-2010